Une Parisienne au bout du monde

parisienne

Une Parisienne au bout du monde / Aéla Liper

Résumé :

Florence n’est pas heureuse. Un jour sans prévenir personne, elle quitte tout sur un coup de tête, y compris la capitale de Paris. Elle part s’installer au fin fond de la Bretagne où elle découvre une culture et des bretons…Florence, une parisienne de presque trente ans, a tout pour être heureuse : un job de rêve, un homme séduisant à ses côtés (qui fait baver de jalousie ses copines), une bande d’amis sur qui elle peut compter (surpassant de loin celle de Friends), une famille aimante, etc. Bref, sur le papier, aucune ombre au tableau. Sur le papier, seulement typiques qu’attachants. Finalement, tout recommencer n’est peut-être pas aussi compliqué qu’elle ne l’aurait cru.

Ma chronique :

Florence craque, souffre du mal-être au boulot à Paris. Elle n’est plus heureuse avec son homme Benoît. Elle décide de partir loin de Paris sur un coup de tête. Elle arrive en Bretagne et signe un nouveau travail. Une nouvelle vie commence pour Florence. Elle fait des rencontres sympathiques mais aussi des drôles de rencontres… Un portefeuille perdu intrigue Florence, elle mène son enquête pour trouver le propriétaire. Après un long travail de recherche, elle a quand même réussi à trouver le propriétaire. Et il se passe des choses bizarres avec ce propriétaire…

J’ai vraiment apprécié l’intrigue avec le portefeuille perdu et connaître le mystérieux propriétaire. J’ai été très touchée au moment de la déclaration d’amour de Jérôme. Florence va finir par se rendre compte qu’elle s’est trompée de personne.

Autre point qu’on pourrait soulever : c’est la découverte de la culture Bretonne. Surtout, la langue, les paysages et les petits plats qu’on y trouve ! Pour qui n’y est jamais allé, c’est plutôt dépaysant, et pour qui y est allé, ça rappelle de bons souvenirs et ça donne envie d’y aller de toute façon ! J’ai en tout cas beaucoup rigolé avec les expressions patoises, les situations assez cocasses dans lesquelles Florence pouvait se mettre à cause d’elles !

L’auteur nous offre des pensées totalement vraies et c’est comme si elle était vraiment dans la tête de son héroïne, à vivre tout avec elle. Ça offre un réalisme assez calme et qui nous rapproche vraiment ! On s’y croirait, et on s’attache au contexte, à Florence, et on prend toujours plus de plaisir à la suivre.

Au niveau des valeurs, le premier point que je tire est celui de suivre son cœur. Même s’il s’agit de tout abandonner, en quittant des choses qu’on apprécie pourtant, suivre son cœur et sa conscience nous amène à une meilleure vie. On peut aussi parler de la chance qu’on offre aux autres de nous surprendre, l’ouverture à d’autres cultures (souvent même au sein d’un même pays !)… et le respect de soi, aussi.

En conclusion, Une Parisienne au bout du Monde a été une lecture fraîche et sympathique, parfaite à dévorer au chaud sous un plaid. Florence est une héroïne imparfaite, réaliste, mais qui évolue et à laquelle on s’attache facilement parce qu’elle est proche de nous de bien des manières, notamment dans sa façon de penser ou dans ses petits « travers ».

Note :

9/10

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :